Produit vedette 2017

[Produit local] Les tomates de champs débarquent

Fraîchement cueillies aux champs, les tomates nous comblent de bonheur. Profitons de la belle saison pour faire des gaspachos, des plats froids variés (avec mozzarella fraîche, salade de tomates-avocats, salade grecque), des tomates grillées, des tomates farcies de quinoa, des tomates confites…

Faible en calories et riche en vitamine C, la tomate se distingue par sa teneur en lycopène, un antioxydant qui réduit le risque de cancer de la prostate et probablement d’autres types de cancer. Lorsque la tomate est cuite (en présence d’un corps gras comme l’huile d’olive), le lycopène est mieux absorbé par l’organisme.

Valeur nutritive d’une tomate de grosseur moyenne

  • 23 calories
  • 5 g de glucides
  • 29 mg de vitamine C (39% de l’apport quotidien recommandé)
  • 1,3 g de fibres
  • 246 mg de potassium

[Nouvelle récolte] Le melon d’eau jaune du QUÉBEC-

Sucré : c’est le mot à retenir pour qualifier le melon du Québec. Il est beaucoup plus sucré que le melon importé. C’est une question de variété, mais aussi de proximité des marchés. En effet, les melons récoltés ici le sont à pleine maturité, et donc au sommet de leur saveur.

Les plants ressemblent à ceux de courges ou de concombres, qui appartiennent à la même famille. Mais le melon d’eau a besoin de beaucoup plus de chaleur. À tel point qu’on peut difficilement le récolter avant le mois d’août.Pour savoir si le melon d’eau est mûr, il faut le frapper. Marcel Desgroseillers, producteur de melons, Maraîchers Bec sucré : « Lorsque ça sonne creux, […] ça laisse entendre que la chair est plus juteuse et que le melon est à point. »

Le premier melon d’eau récolté au Québec est le melon à chair jaune. Son goût est très semblable à celui du melon d’eau rouge, mais il a plus de pépins. C’est peut-être pour ça que les consommateurs l’apprécient moins.source

http://ici.radio-canada.ca


 [Nouvelle récolte Ontario: les pêches]

La région du Niagara est le verger de l’Ontario. C’est sous ce microclimat clément que poussent la majorité des pêches et des nectarines cultivées au pays.

Elles arrivent sur les étals à la fin juillet et au début août. Les consommateurs avertis les attendent impatiemment, puisqu’elles sont bien plus goûteuses que celles qui proviennent de la côte ouest américaine.

Phil Tregunno, producteur de fruits à Niagara-on-the-Lake, nous explique pourquoi : « Comme elles n’ont pas à subir le transport et la manutention, contrairement aux pêches qui arrivent de la Californie, on peut les laisser mûrir à point dans l’arbre avant de les expédier. »

Des fruits délicats

L’Ontario produit également des nectarines et des pêches blanches. Les pêches jaunes sont cependant les plus populaires. Il y a en deux sortes : celles que l’on récolte en début de saison sont à noyau adhérant à la chair, celles récoltées en août sont à noyau non-adhérant.

Dans tous les cas, il s’agit de fruits délicats. Une simple pression, pour mesurer leur maturité, par exemple, peut créer une meurtrissure qui accélérera la dégradation. Il vaut donc mieux s’en tenir à une inspection visuelle pour déterminer si un fruit est prêt à être cueilli.

Par ailleurs, si vous achetez des pêches en panier, hâtez-vous de les sortir et de les trier. On ne recommande pas de les réfrigérer.

source:http://ici.radio-canada.ca


[Nouvelle récolte Québec: bébé bok choy]

On peut le consommer cru, cuit ou mariné. Il s’agit d’un excellent légume à apprêter à la chinoise. Les tiges doivent être cuites d’abord et les feuilles ajoutées à la toute fin. Les tiges peuvent remplacer le céleri dans une préparation et les feuilles se substituent facilement aux épinards. Vous manquez d’inspiration? Essayez-le dans une soupe de légumes gratinée!

Pour les blanchir, on les immerge dans de l’eau salée et on compte environ 1min pour des mini bébé bok-choy et 3 minutes pour les mini-bok-choy. On les plonge ensuite dans de l’eau glacée pour en arrêter la cuisson et fixer la couleur.Il est suggéré préalable à la cuisson de couper le pied du bok-choy puisqu’il est un peu coriace.

Riche en vitamines A et C, le bok-choy est aussi reconnu pour ses propriétés anticancérigènes. Il est aussi une excellente source de potassium et contient du fer comme son cousin l’épinard.

source: http://wikibouffe.iga.net


[Nouvelle récolte] La carotte nantaise du Québec

Ces légumes, originaires de la vallée de la Loire, se distinguent de leurs cousines nord-américaines, les cello, par leur forme arrondie et leur petite taille. Les carottes nantaises sont également plus sucrées.

On les trouve sur les marchés publics depuis des années, mais ce n’est que tout récemment qu’elles ont fait leur apparition dans les grandes chaînes d’alimentation.

La carotte nantaise n’a pas de cœur, la partie foncée qui donne à la carotte un goût amer. Elle est aussi moins fibreuse, ce qui la rend plus facilement cassable.

Avant de les utiliser, vous n’aurez même pas besoin de les peler.

Carottes nantaises rôties au four

Faire sauter les carottes à la poêle dans le beurre et l’oignon vert quelques minutes. Les placer au four 10 minutes.

Carottes nantaises à l’étouffée

Napper les carottes d’un fond de volaille. Couvrir avec un papier d’aluminium juste à la surface des carottes. Cuire 10 minutes. Retirer le papier d’aluminium. Ajouter du beurre, des girolles, des gourganes et du sel puis faire sauter encore quelques minutes.

source: http://ici.radio-canada.ca


Astuce: comment réussir sa confiture de fraises

Cuisson 25 minutes

Préparation 45 minutes

3 pots d’environ 250 ml

Ingrédients

  • 2 1/8 livres (1 kg) – Fraises
  • 3 tasses (690 g) – Sucre
  • 3/8 tasse (95 ml) – Eau

Préparation

  1. Laver, équeuter et couper les fraises en morceaux.
  2. Dans un chaudron assez grand pour contenir tous les ingrédients, verser l’eau et le sucre. Chauffer sur feu moyen-vif jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
  3. Enlever l’écume à l’aide d’une écumoire.
  4. Ajouter les fraises. Poursuivre la cuisson pensant  20 minutes en écumant la mousse rougeâtre qui  se forme.
  5. Verser dans des pots stérilisés.

source: fraisesetframboisesduquebec.com


5 bonnes raisons de manger des bleuets

1. Les bleuets vous rendent heureux

Manger des bleuets procure de la sérotonine et de la dopamine, hormones et neurotransmetteurs du système nerveux central. Les bleuets sont donc des antidépresseurs naturels.

2.Un médicament naturel

Les bleuets contiennent de l’acide salicylique, élément médicamenteux aussi présent dans l’aspirine qui réduit la douleur et sert d’anticoagulant sanguin.

Les bleuets servent aussi d’agent anti-inflammatoire puisqu’ils font augmenter de façon importante les protéines de choc thermique. Les bleuets protègent ainsi le cerveau des dommages causés par le vieillissement et par les toxines.

Les bleuets sont également bons pour votre vessie puisqu’ils agissent comme barrière de protection contre les bactéries qui peuvent s’accrocher à sa paroi.

3. Bons pour la digestion

Les bleuets contiennent des probiotiques essentiels au bon fonctionnement du système digestif. Une portion de ce petit fruit par jour pendant six semaines peut contribuer à rétablir votre système en rééquilibrant le niveau de bonnes bactéries dans votre estomac.

Les bleuets combattent aussi la constipation puisqu’ils contiennent quatre grammes de fibre par portion.

4. Ils vous rendent plus intelligent

Les flavonoïdes, un antioxydant que l’on retrouve dans les bleuets, favoriseraient l’apprentissage et les habiletés cognitives de votre cerveau. Les études ont montré que la consommation de bleuets peut ralentir les pertes de mémoire liées à la vieillesse.

5.Un aliment amincissant

Les bleuets brûlent les calories et réduisent les graisses du ventre. Les catéchines contenues dans les bleuets augmentent les dépenses énergétiques du corps et favorisent l’oxydation des graisses et donc, la perte de poids.

source: http://selection.readersdigest.ca


En savoir plus sur le mystérieux romarin

Le romarin tire son nom du latin ros marinus, qui signifie « rosée de mer » par allusion au fait qu’il est natif du littoral méditerranéen, où il bénéficie d’un sol riche en calcium, d’un climat sec et des embruns maritimes. À l’état sauvage, il pousse en compagnie de la lavande, du thym et de la sauge. À elles quatre, ces plantes fortement aromatiques embaument le maquis du sud de la France comme ce n’est pas possible.

Traditionnellement, le romarin était considéré comme la plante antivieillissement par excellence, particulièrement pour ce qui a trait aux fonctions intellectuelles. Il y a d’ailleurs un adage qui dit que le romarin est à l’esprit ce que la lavande est à l’âme. En effet, le romarin était réputé pour stimuler l’activité cérébrale et améliorer la mémoire. C’est pour cette raison que les lettrés grecs le portaient en couronne lorsqu’ils devaient se livrer à des exercices intellectuels particulièrement exigeants.

Essayez le romarin dans…

Tout ce qui est pâte à pain, à fougasse, à pizza.

La gelée de pomme.

Les plats de viandes rôties, particulièrement l’agneau et le porc, ou insérez quelques tiges dans la cavité des volailles que vous avez l’intention de cuire au four.

Les marinades pour viandes braisées ou pour brochettes.

L’huile d’olive, que vous préparerez ainsi : remplissez un bocal de verre de branches de romarin, recouvrez d’une bonne huile d’olive pressée à froid, laissez macérer au soleil deux semaines, filtrez en exprimant et conservez au frais dans un flacon opaque; arrosez une tranche de pain, des pommes de terre bouillies ou des légumes cuits d’un filet de cette puissante huile aromatique.

Le vin : faites macérer une poignée de tiges dans 2 litres de vin blanc pendant quelques jours, puis filtrez.

Les herbes de Provence : une partie de chacune des herbes suivantes, séchées : sarriette, marjolaine, origan, romarin; 4 parties de thym séché; mélangez intimement les herbes et conservez-les dans un flacon de verre ou de céramique.

Une infusion : deux cuillerées à thé de feuilles ou de fleurs par tasse d’eau bouillante. Infusez 10 minutes. Prenez une tasse avant ou après les repas.

Un bain : à prendre de préférence le matin, car il est stimulant. La dose est de 500 grammes pour les adultes et 250 grammes pour les enfants.

source: passeportsante.net


Comment mangez-vous votre radis du Québec?

Pour des légumes bien croquants, on recommande de les immerger dans un saladier rempli d’eau glacée au moins une heure avant de les manger. Les radis se mangent le plus souvent crus, mais on peut également les utiliser en remplacement des navets dans la plupart des recettes. On les déguste :

  • À la croque-sel, sur un plateau de crudités.
  • En salade : tous les mélanges sont possibles.
  • En fines rondelles, dans les sandwichs ou sur des tranches de pain beurré.
  • En amuse-bouches : faites-en de jolies brochettes en alternant des morceaux de radis, des cubes de fromage, de jambon et des tomates cerise.
  • Finement émincé, puis saupoudré de sel, on le laisse dégorger une trentaine de minutes dans une passoire et on l’agrémente de crème sure et d’aneth fraichement ciselé.
  • Râpés, les radis peuvent être mélangés à de la mayonnaise et dégustés comme du céleri rémoulade.
  • Les radis noirs et le daïkon sont coupés en fines rondelles et agrémentés de saumon fumé, crevettes, fines tranches de jambon cru ou tranches de fromage : ce sont des canapés croquants et délicieux.
  • On peut aussi les faire cuire : à la vapeur, sautés, bouillis, au four et les assaisonner avec de la sauce soya, du nuocmam, du jus d’orange, etc.
  • Les fanes se préparent comme les épinards : dans les soupes, omelettes, quiches, salades, etc.

Pourquoi consommer les asperges du Québec?

Gage de proximité et de fraîcheur irréprochable, les asperges du Québec regorgent de nutriments. Riche en fer, en magnésium, en potassium, en vitamines B et C, en fibres alimentaires et composée d’eau à 90 %, l’asperge procure un effet reminéralisant et diurétique.

Encore aujourd’hui l’asperge entre dans le cercle hautement sélect des alicaments. Reconnue comme un anti-stress, un anti-fatigue, un anti-oxydant et un anti-vieillissement, elle possède également des propriétés anti-hémorragiques et anti-cancérigènes. Mais encore faut-il consommer des asperges bien fraîches pour profiter au maximum de ces bienfaits.

La cuisson des asperges

Bouillies, cuites à la vapeur ou au four, grillées sur le barbecue… Les asperges se cuisent de plusieurs façons. Avant de cuire l’asperge, il faut toutefois couper la tige à la base afin d’enlever la partie plus dure et plus fibreuse.

Vous manquez de temps? Le micro-ondes fera aussi bien l’affaire, à condition de ne pas prolonger la cuisson. Les asperges sont cuites quand elles sont tendres, mais encore ferme. Il faut éviter de trop les cuire, car dans ce cas elles ramollissent et perdent leur saveur, leur couleur et surtout leur valeur nutritive. À noter que plus les asperges seront fraîches, plus elles cuiront rapidement.

L’asperge à toutes les sauces

L’asperge se sert à tous les repas de la journée. Il suffit de choisir des asperges bien fraîches, dont la pointe compacte est bien ferme et de laisser votre imagination faire le reste ! En potage, en quiche, en crêpe, en omelette, en salade ou simplement comme légume d’accompagnement, nature ou nappée d’une sauce onctueuse, l’asperge du Québec ne laissera personne indifférent. Même bébé en raffolera si vous lui servez en purée!

On peut aussi servir l’asperge crue accompagnée d’une trempette à base de yogourt ou encore, la cuire pour en faire une trempette, en la passant au mélangeur avec crème sure et assaisonnement au goût. On peut aussi en garnir des canapés, la gratiner au four ou l’incorporer à un sauté à la chinoise… Faites-en votre alliée de tous les jours, elle se prête à toutes les fantaisies culinaires!

Petite astuce de cuisine : pour arrêter la cuisson des asperges qui seront mangées froides, plongez-les immédiatement dans de l’eau froide, sans toutefois les laisser tremper. Elles resteront bien vertes et croquantes.

Conseils de conservation

S’il est préférable de les consommer sitôt cueillies, les asperges du Québec, grâce à leur fraîcheur incomparable, peuvent se conserver jusqu’à six jours dans le réfrigérateur. Il suffit de faire tremper les tiges à la verticale, pointes vers le haut, dans un récipient cylindrique contenant un peu d’eau et de recouvrir le tout d’une pellicule plastique. On peut également les envelopper d’un linge humide dans un sac plastique perforé.

Saviez-vous que…

–        Il y a environ 151 producteurs d’asperges au Québec.

–        La tige de l’asperge que l’on retrouve dans notre assiette est appelée turion.

–        Une asperge peut croître jusqu’à 15 cm par jour lorsque la température extérieure est chaude et humide.

–        Il arrive que l’on doive récolter deux fois dans la même journée.

–        La récolte de l’asperge se fait manuellement, une à la fois.

–        La production d’une aspergeraie peut durer jusqu’à 20 ans.


Faire pousser de la menthe, le jardinage facile

Comme certains jardiniers le disent en plaisantant, ce n’est pas cultiver la menthe qui est difficile, c’est plutôt de s’en débarrasser. A l’instar du topinambour ou des potirons, la menthe est une espèce invasive. Elle est même très invasive car ses racines se développent très vite.

Autant vous dire que cela ne va pas être difficile d’en faire pousser et de la voir se développer : c’est donc une plante facile pour un jardinier débutant, mais il va falloir mettre des limites.

Faire pousser la menthe : la méthode

Une bonne solution peut être de cultiver la menthe en pot sans contact avec le sol. Il est totalement possible de faire pousser de la menthe sur un balcon ou en intérieur de cette manière, avec une chaleur douce et de la lumière.

menthe-plante-jardin-bio-jardinage-debutant-02

A l’inverse, si vous souhaitez cultiver la menthe en pleine terre, choisissez un terrain soigné, sans mauvaise herbe, et surveillez attentivement les racines de manière à ce qu’elles ne sortent pas d’un terrain délimité – à moins que vous ne souhaitiez un jardin de menthe, à chacun son ivresse. La plante peut être impressionnante : elle atteint 60 centimètres de haut dans certains cas.

Pour cultiver la plante, sachez qu’il sera beaucoup plus facile de planter directement la menthe que de la semer, même si cette opération n’est pas impossible. Il faudra dans tous les cas estimer ses besoins avant de se décider sur la quantité à semer ou planter. Sachez qu’on éloigne les plants d’environ 15 centimètres les uns des autres.

Il suffit ensuite d’arroser régulièrement la plante et de fertiliser le terrain pour que la menthe pousse bien les années suivantes. Il est aussi recommandé de tailler un peu la plante : les tiges en mi-saison, et la plante ras des tiges juste avant l’hiver.

Quelle variété ?

La plus répandue et facile à faire pousser est la menthe verte, suivie de près par la menthe poivrée. Il existe néanmoins de multiples variétés, y compris des plantes aromatisées, par exemple au chocolat.

faire pousser de la menthe menthe-plante-jardin-bio-jardinage-debutant-01

Pour cela, déterminez l’usage : voulez-vous cultiver la menthe pour décorer le jardin ? Par passion des mojitos (avec modération) ? Pour l’inclure dans des plats ou des pâtisseries ?

La menthe a également un autre usage au jardin : elle fait partie de ces plantes qui éloignent les nuisibles.

On peut faire pousser de la menthe au printemps, mais également à l’automne si l’hiver ne s’annonce pas trop rude. On expose la plante de préférence en plein soleil en cette saison ou en tout cas pas trop à l’ombre. Tout dépendra ensuite du climat : s’il fait vraiment torride par chez vous, on procure à la plante un peu d’ombre dans l’après-midi. Notez que vous pouvez congeler la menthe quelques mois pour un usage toute l’année.

source: https://www.consoglobe.com/marque-consommation-environnement-cg?comingFrom=fwd


Pourquoi le poireau sent-il fort ?

Dans le poireau, il y a des composants soufrés qui lui donnent sa forte odeur lorsqu’on le coupe.Mais il comporte également pleins de minéraux divers et variés, des vitamines et des fibres. Bien entendu, pour en profiter au maximum, il faut manger le « blanc » et le « vert ».

Avec un apport calorique très faible, mais une teneur élevée en éléments nutritifs, le poireau permet de couvrir les besoins sans faire d’excès énergétiques.

Le poireau, l’asperge du pauvre,  le porreau ou la poirette….
Différents noms qui prouvent que le poireau est un légume ancré dans nos traditions et vieux comme le monde.

Nettoyage :
Le poireau est cultivé dans la terre et tout le fût est enterré. Il faut donc procéder à un nettoyage soigneux. Comme les feuilles sont emboîtées, il suffit de fendre le poireau en croix, puis de le rincer très soigneusement à l’eau froide.

Cuisson :
Le poireau peut être cuit à la vapeur (15 minutes) ou encore dans de l’eau frémissante salée. Il peut également être braisé avec du beurre ou un fond de bouillon. Il ne faut que 5 minutes pour le cuire en papillotte.

Astuces :
Le poireau, comme l’ail et l’oignon, laisse échapper une forte odeur lorsqu’on le coupe.Pour diminuer ce désagrément, on peut le faire cuire à découvert pour qu’un maximum de substance soufrée s’évapore. Mais attention au temps de cuisson car les vitamines aussi partent !

Les très jeunes et tendres poireaux peuvent aussi se consommer crus, découpés en fines rondelles.

Le poireau parfume le vinaigre et l’huile. Il suffit de le laisser macérer pendant une dizaine de jours.

source:marmiton.org


Tomate Kumato en vedette

La tomate Kumato est une variété particulière de tomates qui nous vient d’Espagne.  De couleur verte à rouge brun, ,la kumato est plus sucré que la tomate normale avec un léger accent acidulé qui lui donne son goût si particulier.
On les cultive dans les serres on Ontario depuis 2009. Elles sont juteuses, fermes et conviennent parfaitement à la préparation de salades en raison de leur saveur intense.

reportage de l’émission l’épicerie:

http://ici.radio-canada.ca/emissions/l_epicerie/2013-2014/reportage.asp?idDoc=340263


Astuces: comment cuisinier les mini-poivrons

Savourez ces délicieux mini-poivrons extra-doux de multiples façons – ils sont excellents grillés, farcis, comme collation ou dans des salades.

Pour les griller:

1. Rincer les légumes sous l’eau courante pour en enlever les impuretés. Egoutter et asséchez-les sur du papier absorbant.

2. Dans un bol, verser l’huile de tournesol et ajouter le reste des ingrédients. Enrober les mini-poivrons et déposez-les sur une plaque allant au four munie d’un papier parchemin.

3. Enfourner sous le grill du four jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés.

À déguster avec une viande ou un poisson rôti.
source: grazia.fr


Astuces: faire pousser du basilic en pot

 

Planter du basilic en intérieur :

Il est tout à fait possible de cultiver votre basilic à l’intérieur de votre maison, sur un balcon ou une terrasse.Il n’y a pas vraiment de meilleur moment, pour faire pousser son basilic en intérieur.Vous pouvez même le faire tout au long de l’année, hiver compris.
On préfère généralement l’utiliser dans les plats d’été.

Sa culture se fera donc le plus souvent d’avril à septembre-octobre en extérieur ou en intérieur.

Choisissez un endroit lumineux et ensoleillé, le bord d’une fenêtre par exemple.

  • Arrosez dès que le sol est sec.
  • Fertilisez le sol pour une meilleure production.

Planter du basilic en extérieur :

Si vous achetez votre basilic directement en pot, plantez-le en pleine terre à partir du mois de mai et tout au long de l’été.

Vous pouvez également le laisser dans son pot d’origine quelques temps pour une utilisation à l’intérieur ou sur un balcon.

Mais l’idéal pour la culture du basilic en pot c’est d’effectuer un rempotage immédiatement après l’achat dans un pot plus grand

  • Préférez une situation bien ensoleillé et abrité du vent
  • Le sol doit être bien drainé pour éviter l’eau stagnante
  • Après la plantation, arrosez régulièrement mais sans excès.

Astuces: comment prolonger la vie de vos fines herbes

Créer un environnement humide mais contrôlé.
• Étape 1 : Découpez la base de la tige de vos herbes.
• Étape 2 : Placez les herbes dans un récipient contenant un fond d’eau.
• Étape 3 : Placez un sac de type Ziploc sur le récipient de façon à le fermer hermétiquement. Utilisez un ruban à coller afin de vous assurer de bien fermer les ouvertures possibles entre le sac et le contenant. L’objectif est de créer un environnement relativement humide et contrôlé.
Cette technique vous permettra de conserver vos herbes aromatiques presque deux semaines.

TRUC : Les feuilles doivent cependant être bien sèches sinon elles pourraient brunir.

IDÉAL POUR : le basilic, la coriandre, tous les persils, l’estragon, le romarin, la menthe et la ciboulette.

source: guildeculinaire.com


Astuces: comment manger vos endives


Une fois évidée et lavée, l’endive peut se déguster crue ou cuite, selon vos préférences :

  • Telle quelle : pour une collation rapide, on peut la croquer en trempant son extrémité dans une vinaigrette à la moutarde.
  • On la coupe en rondelles et on en fait de délicieuses salades. Elle se marie très bien aux noix, aux pommes, aux fromages bleus, aux betteraves.
  • On peut utiliser ses longues feuilles comme cuillères comestibles pour plusieurs amuse-bouches de fête… ou pour se faire plaisir! On remplit simplement la cavité de crevettes et mayonnaise, guacamole, salsa aux fruits, roquefort et noix, cubes de pommes de terre et lardons, salade de poulet ou de thon, goberge, etc. Toutes les idées sont bonnes!
  • Les endives braisées  (voir recette)
  • On en fait un délicieux potage avec des pommes de terre et un peu de muscade fraichement râpée.
  • Les endives au jambon sont un incontournable : après les avoir cuites à la vapeur, on enveloppe les endives dans une tranche de jambon parsemée d’emmenthal râpé, puis on les nappe de béchamel et on fait gratiner au four. On peut aussi remplacer le jambon par du saumon ou de la truite fumée.
  • On en fait un délicieux gratin avec des pommes de terre et d’autres légumes d’hiver au choix.
  • Elle agrémente la quiche au saumon ou même la quiche lorraine.

source:canalvie.com/recettes


Le concombre libanais: petit et savoureux

 

Le concombre produit en serre est très populaire au Québec. C’est la troisième production en importance, après les tomates et les laitues hydroponiques. Actuellement, on produit presque exclusivement du concombre anglais.

Mais, depuis quelques années, un petit nouveau tente de se tailler une place. Il s’agit du concombre libanais.

Pour l’instant, à peine une poignée de producteurs s’y intéressent.

Une variété différente

Il faut cueillir le concombre quand il est juste à point, puisque, d’une journée à l’autre, sa taille peut doubler, ce qui modifie complètement son goût

Le concombre libanais mesure la moitié de la longueur du concombre anglais et ne pèse que le tiers de son poids. Mais ce n’est pas un concombre anglais immature. Il s’agit d’une variété complètement différente.

L’intérieur est plus juteux, et il n’y a pas de graines. En outre, sa pelure étant plus mince que celle du concombre anglais, on conseille de la manger. En revanche, le concombre libanais ne se conserve pas longtemps. À l’achat, il faut le choisir dur, brillant et lisse.

Les magasins le vendent sous différents noms: concombre perse, concombre baladi ou miniconcombre anglais.

Quoiqu’il en soit, ce petit concombre est délicieux en salade, avec des tomates et des olives, en sandwich, dans un pita, avec des tomates, du fromage et de la menthe verte, ou simplement croqué tel quel.

Le concombre libanais est beaucoup plus cher que le concombre anglais. Mais les connaisseurs affirment qu’il vaut la peine.

source: ici.radio-canada.ca

En vedette dans votre panier: la prune pluot

Pluot (plü-ot) est le nom commercial d’un fruit développé à la fin du XXe siècle par Floyd Zaiger pour la société Zaiger’s Genetics. Il est parfois commercialisé sous l’appellation « œufs de dinosaure ».

L’appellation est un mot-valise composé de l’anglais plum, la prune et apricot, l’abricot.Il s’agit d’un hybride complexe composé de ¾ de prune et ¼ d’abricot. L’aspect extérieur est proche de la prune.

Le goût est très sucré et très parfumé.Les pluots sont riches en provitamine A.


En vedette dans votre panier: La mielleuse Honeycrisp du Québec

La Honeycrisp est une variété très prisée par les consommateurs, car elle est exceptionnellement croquante et juteuse. Elle doit son nom au fin goût de miel qui la caractérise. Sa chair est de belle couleur crème et peu sensible à l’oxydation. Les fruits sont habituellement de gros calibre. C’est la pomme à couteau idéale, à manger en quartiers en toutes occasions.

Introduite dans les vergers en 1991 par l’Université du Minnesota, il s’agit d’une nouvelle variété et sa présence continuera d’augmenter dans les prochaines années.


La poire forelle rouge


À découvrir dans votre panier de fruits cette semaine: la poire forelle. C’est la plus petite des poires. Semblable à la Bartlett mais en très petit format

Le goût est très aromatique, juteux avec un arrière-goût de vin. Vu sa petite taille, c’est un encas idéal. Ces poires sont délicieuses à manger à la main et ont fière allure dans la coupe de fruits.

Elle rehausse toute présentation à table – elle sait tout garnir parfaitement.


Pommes gala du Québec

Gala

Disponibilité : fin septembre à avril

Parfaite pour cuisson ou pour croquer!

La Gala a une chair jaune, juteuse, très ferme et croquante à souhait. Ce fruit, attrayant par ses couleurs striées et sa forme, a une peau lisse et fine, mais résiste très bien aux meurtrissures. C’est une très belle pomme à consommer fraîche.

Introduite dans les vergers en 1965, la variété Gala provient de la Nouvelle-Zélande. C’est une des variétés les plus cultivées à travers le monde; sa production est d’ailleurs en augmentation au Québec.

  • Très croquante
  • Juteuse
  • Très sucrés
  • Aromatique
  • Peu acide

L’ataulfo: la reine des mangues

Délicieuse en salsa, en sauce sucrée ou salée, en salade de fruits, en smoothie, en vinaigrette ou dans les céréales, la mangue est le fruit tropical le plus consommé dans le monde après la banane. Elle apporte aussi son lot de vitamines et de soleil dans nos hivers pâlots…

Il existe près d’une centaine de variétés de mangues issues de milliers de cultivars différents, mais celles que nous mangeons sont généralement des Ataulfo (petites, jaunes, plates et très sucrées) ou des Tommy Atkins (grosses, rondes, rougeâtres et souvent commercialisées ici sous le nom de Fat Boy). Grâce aux deux saisons de culture des hémisphères Nord et Sud, on trouve la mangue presque toute l’année et il s’en produit 20 millions de tonnes métriques. Dans les pays tropicaux, on mange aussi le fruit vert, dans les plats cuisinés.

Pour 104 grammes de mangue, on compte :

Vitamine A : 38 mg
Vitamine C : 28 mg
Vitamine B : .05 mg
Acide folique : 14 mg
Hydrates de carbone : 8.5 g
Carbohydrates : 14.8 g
Eau : 83 g
Fiber : 1.8 g
Fer : 1.5 g
Calcium : 10 mg
Magnésium : 12 mg
Potassium : 190 mg
Protéines : 0.5 gramme
Gras : 0.4 gramme
Énergie : 65 calories


L’épinard, le légume minceur par excellence

L’épinard est une légume originaire de Perse. Selon les dires, son importation en France est dûe à Catherine de Médicis qui raffolait tellement des épinards qu’elle décida de les ramener en France.

Les feuilles d’épinards peuvent être consommées crues ou cuites. Si elles sont connues pour leur richesse en fer, elles présentent également de hautes teneurs en provitamines A, vitamine B9, vitamine K, vitamine C et autres composés antioxydants, dotés de véritables vertus pour la santé.

L’épinard est connu pour être un légume facilitant la digestion, c’est pourquoi il est surnommé « le balai de l’estomac ».

L’épinard est l’un des légumes les plus légers – et cela dans les deux sens du terme. Outre le fait que sa digestion est très facile, l’épinard est également un des légumes les moins caloriques avec 17 calories pour 100 grammes, soit le même niveau que le classique haricot vert.

Très pauvre en glucides (0,8 gr pour 100 gr) ainsi qu’en protéines et en lipides, l’épinard est également très riche en eau (92%). De plus, sa forte teneur en fibres en fait un aliment dense et rassasiant ce qui confirme son intérêt en alimentation minceur.

Apports nutritionnels des épinards
#1 Une mine d’antioxydants
L’épinard est un des aliments les plus riches en antioxydants protecteurs (vitamines C et E, provitamine A et lutéine) qui aident notre organisme à lutter contre les radicaux libres en excès.

#2 Une source importante de nutriments et de fibres
Peu chargé en calories (34,5 kcal pour 100 grammes) et bien pourvu en minéraux, l’épinard a une bonne densité minérale avec 69,2 mg de magnésium pour 100 grammes d’épinards. Il renferme une bonne quantité de vitamine B9 (acide folique) : 100 grammes d’épinards cuits fournissent déjà environ 40% de l’apport quotidien recommandé.

#3 Des fibres
L’épinard contient également des fibres en abondance, qui stimulent le fonctionnement intestinal.

#4 Une source de fer ?
Longtemps considéré comme la principale source de fer (avec moins de 4 mg/100 gr), on sait aujourd’hui que le fer issu des épinards est très mal absorbé par l’organisme qui n’en retient que 0,2 mg. Compte tenu de cette déperdition, il faudrait 2 kg d’épinards pour égaler la quantité de fer fournie par un steak de boeuf de 100 g.

Néanmoins, l’absorption de fer peut augmenter si l’épinard est consommé associé à de la viande.

Pour commander un panier

source: docteurbonnebouffe.com

Petits pics apéro aux raisins verts

Ingrédients
-Raisins verts
-Jambon cru, ou viande des grisons ou tranche de canard séché
-Fromage  au choix

Recette :
Laver et égrenez votre raisin.

Couper le fromage que vous avez choisi en cubes. Il vous faut tout de même choisir un fromage qui supporte d’être coupé en dés et qui ne se casse pas.

Découper votre viande en lanières et enrouler les sur elles-même.

Dressage
Prendre un pic et assembler un grain de raisin, une lanière roulée de viande et un cube de fromage.

Placer les pics dans une verrine (Quantité en fonction de la taille de votre verre), ou bien sur une assiette

L’orange cara cara: super orange vitaminée

Comme les oranges navel, elle est sans pépin et la couleur de sa chair est d’un rose rouge. C’est le lycopène, un puissant antioxydant de la famille des béta carotène, qui lui donne sa belle couleur. En plus, elle est gorgée de vitamine C. Moins acide, plus sucré et à la saveur plus complexe que les autres oranges navel, elle cache des effluves de fruit rouge, de canneberge ou de mûre. La cara cara est excellente en smoothie. ou encore en quartiers dans une succulente fondue au chocolat. Essayez-la aussi en salade composée de pamplemousse, d’huile de canola, de gingembre râpé, de menthe fraiche, de jus de lime et d’un soupçon de sel. Les Cara Cara se prêtent également bien à la cuisson et forment un excellent duo avec le canard, le poulet ou le porc.

L’orange cara-cara fait partie de la famille des oranges de variété navel. Elle a été découverte en 1976 sur un arbre fruitier de la ville de Hacienda Cara Cara au Vénézuéla.

Astuce de la semaine: les raisins gelés

Les raisins congelés, ou les boules de melon ou de pastèque congelés, constituent de véritables perles glacées qui sont délicieusement rafraichissantes! Les enfants adorent, ainsi que toute la famille.

Un petit truc très simple pour garder votre vin frais sans toutefois le diluer dans l’eau des glaçons. Faites congeler des raisins et servez-vous en pour refroidi votre vin. Vous conserverez ainsi toute la saveur et vous obtiendrez la fraicheur escomptée!

Pour commander votre panier

Les pousses de tournesol du Pousse l’ananas

micro-pousse-tournesol-sunflower-2x

On peut ainsi incorporer les pousses de tournesol dans toute recette sans se faire le moindre soucis. Une recette simple pour découvrir les pousses est d’en garnir un sandwich de pain pita, avec de la laitue, des tomates, des concombres et de la tartinade de tofu.

Les chefs s’en servent de plus en plus en restauration. Ce n’est pas seulement pour leur aspect visuel, mais aussi pour leur goût et leurs qualités nutritives

Par ailleurs, la texture de la pousse de tournesol n’a pas d’équivalent. L’épaisseur et la douceur de sa feuille la rendent très agréable et peuvent diversifier les salades. Pour la même raison, la pousse de tournesol peut être difficile à ajouter dans des rouleaux de nori ou des rouleaux de printemps car c’est une verdure pleine de force et de tonus.

La pousse de tournesol est aussi délicieuse lorsqu’elle est pulvérisée avec d’autres ingrédients dans des vinaigrettes ou des soupes où elle apporte toute sa personnalité. Je soupçonne aussi cette pousse d’être particulièrement nutritive, elle fait du bien!

COMMANDEZ VOTRE PANIER!

source: vegecru.com


Melon canari:  délicieusement jaune

La culture du melon est trop ancienne pour certifier de son origine, il était cultivé dès l’Egypte antique, avant d’être adopté par les grecs puis les romains de l’Antiquité. Des variétés peu sucrées sont cultivées en France dès le IXème siècle pour la consommation en légume. Le nom melon vient du grec melo, qui signifie pomme. De forme ovale et légèrement plus gros que le charentais, ce melon est principalement cultivé dans la péninsule ibérique. Il doit son nom à la peau de ses fruits entièrement jaune.

 

Moins parfumé mais plus juteux, le melon jaune Canari se consomme de la même façon que les variétés cantaloup en gardant à l’esprit que sa chair a moins de tenue. Dégustez-le frais par exemple avec du jambon cru, en lamelles sucrées-salées, en salade de fruits. Vous pouvez également préparer de délicieux cocktails, sorbets et confitures à base de melon. Le melon jaune canari se conserve plusieurs mois au frais en cave ou au garage.

source: vivaplante.frr


Orange couleur sanguine

L’orange sanguine tient son nom de la couleur de sa pulpe, qui devient rouge sombre à maturité. Cette coloration est due à des pigments : les anthocyanines, qui sont des antioxydants excellents pour la santé.

Le nom de l’orange sanguine lui vient de la couleur de sa pulpe, et parfois de sa peau, qui est proche du rouge sang. Lors de la maturation, l’orange se colore d’abord sous sa peau puis vers le centre du fruit.  La coloration peut varier d’une orange à l’autre, selon les variétés, l’état de maturité, ou les conditions de culture (type de sol, climat…).

Cette coloration intense est due aux anthocyanes, présents dans la peau et la pulpe, des pigments naturels que l’on retrouve également chez la cerise. La présence d’anthocyanes est caractéristique des oranges sanguines, les autres agrumes possédant habituellement des caroténoïdes, que l’on retrouve aussi chez la carotte. Les anthocyanes permettent aux fruits de se protéger, et sont également excellent pour notre santé.

recette de magret de canard à l’orange sanguine

oranges sanguines confites

source: jardinage.ooreka.fr